Accueil > La pierre Sèche ?

« Rien n’est plus beau pour moi, en pleine nature, qu’un mur de pierres sèches. C’est la première intervention architecturale de l’homme. C’est sa trace, sa gloire." Claude Parent, architecte

 

" Lorsque les personnes que j'encadre découvrent la pierre sèche, soit elles arrêtent vite, soit elles ont le coup de coeur ! On voit le fruit de son travail à la fin de sa journée, on participe à un ouvrage collectif, utile et artistique, dont on est fier ! " Jean-Baptiste Peltier, encadrant technique de chantiers d'insertion, Maison des métiers du Patrimoine à Gargas, Vaucluse (84)

 

" Dans mon département, j'ai lancé l'inventaire des ouvrages routiers en pierre: 1279 murs (soit 75 km)  562 murs en pierre sèche dont 44% de plus 2m de haut, 558 en pierre jointoyée. Avec les muraillers qui maitrisent la technique, la solution de restauration des ouvrages en pierre sèche est d'un coût équivallent à une reconstruction en béton profil L et parement en pierre. Donc on y va!"  Lionel CASADO, Directeur du Service entretien gestion et exploitation de la route au Conseil départemental de Vaucluse (84)

Weekend de muraillers à Vialas (48) 2005 © Claire Cornu Jardin des migrations