Accueil > La pierre Sèche ? > La pierre sèche, qui?

Les acteurs de la pierre sèche en France*

* extrait de l'étude du marché national de la pierre sèche,  réalisée par les consultants, Françoise Naudet de Savoir French et Yanick Lasica pour le compte de la FFPPS (janvier 2015).

 

L’ensemble des acteurs agissant en lien avec la pierre sèche est très diversifié, ce qui rend sa mise en réseau difficile, et ce qui justifie d’autant plus le rôle fédérateur que doit jouer la FFPPS. Nous vous proposons plusieurs visualisations de cet ensemble d’acteurs à mettre en mouvement vers plus et mieux de pierre sèche. Les schémas et les chiffrages ci-dessous (© Françoise Naudet et Yanick Lasica pour la FFPPS 2015) constituent une première estimation qui sera affinée progressivement.


Les acteurs de ce système foisonnant ont les formes juridiques les plus variées mais peuvent se classer en quatre statuts : des entreprises, des associations loi 1901, des collectivités territoriales, et des personnes (ménages au sens statistique, individus ou familles).

 

1 Le système d’acteurs de la pierre sèche en interactions en France - par statuts –

 

estimation © Françoise Naudet et Yanick Lasica pour la FFPPS 2015

LEGENDE :

(1) 4650 Entreprises dont :

- 4625 entreprises privées classiques (dont environ 25 agences de conception et conseil,  200 artisans, entreprises du BTP et du paysage, 4400 entrepreneurs agricoles, artistes, etc.)

- et environ 25 Entreprises de l’ESS (associations d’insertion, coopératives, groupements,...)

(2) Environ 300 Associations (estimation Fédération Patrimoine Environnement)

(3) Environ 800 Collectivités territoriales concernées dont 50 départements (1 sur 2) + 500 communes + 250 autres (CAUE, Parcs naturels, AOC, grands sites, réserves naturelles...)

 (4) Environ 40.000 individus et familles. Ce chiffre exprime les quelques dizaines de milliers de personnes du grand public sensibilisées à la pierre sèche : bénévoles, propriétaires, habitants ou usagers (touristes, randonneurs, etc.) d’un territoire.

 

Les acteurs de la pierre sèche se distinguent aussi par les fonctions qu’ils exercent (un même acteur peut exercer plusieurs fonctions).

2a Le système d’acteurs de la pierre sèche en interactions en France - par fonction –

 

estimation © Françoise Naudet et Yanick Lasica pour la FFPPS 2015

LEGENDE :

(e) Les Fournisseurs de matériels, consommables et matériaux (dont les pierres) :

(e1) de matériels et autres fournitures (fabricants, négociants en matériels, consommables et matériaux)

(e2) les carrières autorisées (roches ornementales et de construction, granulats et enrochements)
(e3) les propriétaires des sites  de construction en pierre sèche et les autres propriétaires de gisements (roches, bâti en ruines, recyclage du BTP).

 

(f) Les Clients (commanditaires actuels et potentiels)

Ce sont des propriétaires ou gestionnaires d’espaces sur lesquels pré-existent des constructions en pierre sèche (à entretenir, restaurer) ou qui souhaitent en bâtir de nouvelles.

Ils sont de statut :

(f1) privé : des dizaines de milliers de familles et des centaines d’entreprises
(f2) public ou para-public : des centaines de propriétaires/gestionnaires parmi lesquels : l’Etat, collectivités territoriales, syndicats mixtes

 

(g) Les usagers d’espaces, paysages, patrimoines, événements et autres produits touristiques et culturels liés à la pierre sèche

- aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes

- demain, …

2b Le système restreint d’acteurs de la pierre sèche en interactions en France - par fonction –

estimation © Françoise Naudet et Yanick Lasica pour la FFPPS 2015

LEGENDE :

(a) 5625 Bâtisseurs-praticiens à pierre sèche

(a1) 225 professionnels hors agriculture,  muraillers (temps partiel ou temps plein au sein d’entreprises (hors agricoles) ou associations), en capacité de bâtir murs et ouvrages en pierre sèche, dont 10 à 20 « capussaïres », en capacité de bâtir des capitelles durables.
(a2)  4400 professionnels de l’agriculture (agriculteurs, viticulteurs, éleveurs, etc.)
(a3) environ 1000 apprenants, personnes en initiation /formation : 50 CQP, 300 jeunes de la formation professionnelle initiés, 50 personnels des collectivités territoriales, 350 bénévoles initiés et 50 formés, 200 personnes en insertion initiées par an.

 

(b) Les Bâtisseurs-concepteurs, 25 agences et leurs conseils (architectes, urbanistes, paysagistes, bureaux d’études ou de contrôle) disposant d’une compétence et de références en pierre sèche.

 

(c) environ 150 Acteurs de la formation (initiation, perfectionnements, niveau professionnel, CQP) des personnes (chefs d’entreprises, salariés, bénévoles, propriétaires) :

(c1) 5 écoles spécialisées (en 2015)
(c2) environ 25 écoles professionnelles avec au moins un stage pierre sèche  par an : agriculture et paysage (CFPPA, Lycées, Maisons familiales rurales, etc.), BTP (CFPPA, etc.), CNFPT
(c3) environ 100 associations organisatrices d’un à plusieurs stages par an (initiation, formations de différents niveaux), soient 350 personnes initiées et 50 formées par an
(c4) environ 20 associations d’insertion (chantiers-écoles, formations qualifiantes), soient 200 personnes initiées à formées par an.

 

(d) environ 500 acteurs d’appui aux bâtisseurs et au patrimoine bâti à pierre sèche

Parmi eux, environ 300 associations (dont les 7 associations de muraillers), environ 200 acteurs publics ou para-publics (CAUE, des réserves naturelles (parcs naturels régionaux, parcs nationaux, grands sites, etc.) et 10 équipes de recherche.

Trois groupes de fonctions sont assurés :

(d1) inventaire, études et préservation des patrimoines matériels et immatériels.
(d2) recherche sur les techniques par une dizaine d’équipes (ENTPE, Ecole centrale de Lyon, IFSTTAR, IRSTEA, INRA, CNRS …)
(d3) Animation, sensibilisation, promotion, valorisation.