Accueil > Agenda & Actualités > Actualités

Filière lauze et pierre sèche Massif Central : programme LAUBAMAC 

  • Septembre 2018: Partagez réflexions et expériences ! Hélène Bouchard Seguin, architecte au Parc national des Cévennes, membre fondateur FFPPS, étudie l'usage contemporain de la pierre sèche et de la lauze (contemporain au sens premier = "de notre temps", sans s'opposer au traditionnel). Fiche chantier type à renvoyer à : helene.bouchard-seguin@cevennes-parcnational.fr + copie à ffpps.contact@gmail.com 
  • Mai 2018 : ouverture de la première micro-carrière dont les pierres extraites serviront notamment à restaurer une cazelle (cabanne en pierre sèche) dans le Lot. Une convention a été signée entre le Parc naturel régional des Causses du Quercy et la FFPPS, pour tester concrètement l'autorisation d'ouverture de micro-­‐carrière. Une démarche similaire devrait être conduite en Bourgogne.  

Inventaire malacologique participatif 

2018 : Muraillers, l'association drômoise (26) “Une pierre sur l’autre” (membre FFPPS) attend votre contribution ! Pour participer à cette étude sur les mollusques présents dans les murs en pierre sèche, il est indispensable de suivre la procédure scientifique nécessaire à l'exploitation des données que vous recueillerez. Les résultats de cet inventaire seront autant d’arguments en faveur de la technique pierre sèche. 

Quel potentiel pour la filière pierre en pays catalan ?

2018 : Suite à l’ensemble du travail mené ces dernières années sur la pierre sèche et la naissance du collectif de muraillers professionnels « Groupement de la Pierre Catalane », le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes (membre FFPPS) lance une étude pour estimer le potentiel sur son périmètre : pierre sèche et lauze de schiste, notamment. 

Distinction

Le 8 juin 2018, Florian COUSSEAU Docteur en archéologie, membre associé à l'UMR 6566-CReAAH-CNRS, université de Rennes 1 (membre FFPPS), a reçu le prix international des thèses donné pour la première fois par l'Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques (UISPP)  

Groupe de travail archéologie & pierre sèche

2018 : muraillers, associations, bénévoles, participez à cet inventaire !

  • Dresser un inventaire des projets archéologiques mondiaux autour de la pierre sèche;
  • documenter des innovations techniques identifiées par les archéologues du bâti dans ces constructions passées et oubliées aujourd’hui;
  • démontrer la pertinence de la pierre sèche a travers sa contribution au patrimoine culturel mondial;
  • poser des problématiques, proposer des perspectifs, des projets,...

Pilotage : Florian COUSSEAU, Docteur en archéologie, membre associé à l'UMR 6566-CReAAH-CNRS, université de Rennes 1 (membre FFPPS) et Eric VINCENS, chercheur-enseignant à l'Ecole Centrale de Lyon (administrateur trésorier de la FFPPS).
Les personnes intéressées à coopérer à ce projet sont invitées à se présenter et à décrire brièvement leur contribution possible, leurs propositions, conseils, etc...

Anniversaire

1998* - 2018 = 20 ans d’actions

*1998 : Rassemblement de muraillers professionnels provençaux autour des travaux sur les soutènements en pierre sèche dans le cadre du programme « Réseau européen des pays de la pierre sèche » (REPPIS 1996 -1999) coordonné par l'Agence Paysages d'Avignon, avec l'Association pour la participation et l'action régionale (APARE) et le Parc naturel régonal du Luberon comme chefs de file. REPPIS rassemblait 4 territoires : le Luberon en Région Provence Alpes Côte d'Azur pour la France, la Zagori en Région Epire pour la Grèce, la commune de Corsano dans les Pouilles pour l'Italie, Majorque aux îles Baléares pour l'Espagne.  De ces travaux est né notre collectif qui n'a cessé de s'étoffer depuis. Resté longtemps informel, c'est sur demande du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'énergie en mai 2011, qu'il fut formalisé quelques mois plus tard, le 20 janvier 2012, sous le nom de Fédération française des professionnels de la pierre sèche (FFPPS).

Notre candidature transnationale au label patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Réponse attendue pour début novembre 2018 !

Le dossier a été déposé à l'UNESCO le 31 mars 2017. Le 12 octobre 2017 le dossier était déclaré apte. Il a passé le 1er Comité technique UNESCO en Corée du Sud en décembre 2017. La réponse définitive devrait être connue au prochain Comité technique UNESCO à l'ïle Maurice fin novembre 2018 .

Initié par la Chambre de métiers et de l'artisanat de Vaucluse, le 18 juillet 2011, un groupe français rassemblé à l'Abbaye de St Hilaire en Luberon, validait le projet. Lors du XIIIème Congrès international de la pierre sèche en Sardaigne en 2012, la Société scientifique internationale pluridisciplinaire pour la pierre sèche (SPS) le prenait en charge. C'est le gouvernement chypriote qui a ensuite coordonné ce dossier. Une belle solidarité internationale pour la reconnaissance d'un savoir-faire ! 

Elle rassemble 8 pays : 

Croatia: Umijeće suhozidne gradnje. Cyprus: Η τέχνη της ξερολιθιάς. France: L’art de la construction en pierre/s sèche/s. Greece: Η τέχνη της ξερολιθιάς. Italy: L’arte dei muretti a secco. Slovenia: Suhozidna gradnja. Spain: Técnica constructiva tradicional de la piedra seca; Pedra en sec (Catalan); Técnica de construción tradicional de pedra seca (Galician). Switzerland: Construire en pierres sèches (French), Trockenmauern bauen (German), Costruzione dei muri a secco (Italian), Construir mirs sitgs (Romansh).

Consultez le dossier entier sur "UNESCO" dans la rubrique "dossier en cours 2018" - pays: "CHYPRE" et visionnez le film conçu à partir d'un patchwork de vidéos et de photos envoyés par les membres de la SPS.

A Argostoli dans l'ile de Céphalonie, Mer Ionienne, Grèce, en parallèle du XVème Congrès international de la pierre sèche co-organisé par la SPS  www.pierreseche-international.org   et la Fondation de Céphalonie et d'Ithaque (IKI), s'est tenue une réunion de travail (photo ci-dessous) rassemblant les représentants UNESCO de chacun des gouvernements pour concevoir ce dossier de candidature transnationale des savoirs et savoir-faire de la pierre sèche avec la SPS.

    

MERCI à tous ceux qui ont pris le temps d'écrire une lettre personalisée de soutien à cette candidature auprès de notre Ministère français de la Culture ou auprès de la SPS ou encore auprès de UNESCO Chypre, chef de file du dossier. Toutes vos lettres prouvent la diversité des acteurs attachés à la pierre sèche et leur diversité géographique.

ITLA France 

Le IVème International Terraced landscapes Alliance Congress  (ITLA) après la Chine, le Pérou et l'Italie, aura lieu aux îles Canaries 2019
2018 : Actuellement, ITLA organise un projet mondial de cartographie collaborative des terrasses, associé à l’écriture d’une géographie mondiale des paysages de terrasses, des travaux qui rassemblent en particulier des géographes chinois, japonais, péruviens, mexicains, espagnols, italiens, chypriotes... Participez à la collecte de repérage de sites en terrasses  et inscrivez-vous auprès d'ITLA France représenté par Jean-François et Catherine BLANC (membres FFPPS de l'Isère).

 

Itinéraire culturel du Conseil de l'Europe

2018 : Candidature piloté par les Baléares il s'agit d'un projet à niveau européen où vont participer des sites emblématiques du patrimoine en pierre sèche. Une structure juridique internationale gèrera l'itinéraire. En novembre 2017, seule la Corse avec son programme de « Sentiers du patrimoine » était partenaire mais d'autres régions de France seraient bienvenues ! Contact: Isabel FERRER  iferrer@conselldemallorca.net

Tour à eau

2017 : ELIPS (membre FFPPS) l'a réalisé pour le paysagiste concepteur Gilles CLEMENT dans un parcours artistique au Partage des eaux du Mont Gerbier de Jonc, avec le Parc naturel régional des Monts d'Ardèche. Sur le principe du système traditionnel de piège à condensation nocturne ou capteur de rosée. La rosée fourni l'eau dans les zones où elle manque.

Borie la plus haute du monde

2017 : La Maison des métiers du patrimoine (membre FFPPS) s'est lancé en 2017 dans la construction d'une cabane conique à base circulaire : observable par le public du lundi au jeudi sur le site - chemin les Fournigons à Gargas (84)- Sa construction s'étalera sur plusieurs années dans le cadre de chantiers pédagogiques d'insertion.